Archives for 27 Fév,2016

You are browsing the site archives by date.

Ces quelques mots (maux ?) sur le Méridien des Reins

stressParler du méridien des reins en ce moment à un double intérêt : nous terminons la saison (l’hiver) pendant laquelle il se charge en énergie ; et vivons une période où il est fortement impacté par les évènements qui rythment notre quotidien.

Sa particularité est de gérer la fatigue dont il a la charge. En médecine chinoise, le début du printemps qui arrive début Février, coïncide peu ou prou avec le nouvel an chinois. C’est souvent une période de grande fatigue tant physique que psychique.

Un des rôles majeurs du méridien des reins concerne la gestion du stress. Les reins sont coiffés de deux glandes endocrines, les surrénales qui participent activement à tout changement subis par l’organisme. En cas d’un stress immédiat elles vont produire un neurotransmetteur bien connu, l’adrénaline, cette hormone nous permet de répondre dans l’urgence à une situation stressante.

En cas de stress prolongé, les surrénales vont produire des hormones dont l’action à long terme peut être dommageable pour l’organisme. De la famille des corticoïdes, ces hormones ont une action délétère sur le système immunitaire et le cerveau faisant même à long terme le lit de la dépression (via leur action sur le système limbique).

Une pression constante, un stress quotidien provenant du monde professionnel ou personnel, s’exprimera tôt ou tard sur le plan corporel si nous ne faisons rien… à part subir. Une séance de shiatsu, un changement de comportement (subir) et une prise de conscience ou des vacances peuvent être salutaires.

Le méridien des reins intervient sur un plan physiologique dans la gestion de notre structure osseuse, et par extension il symbolise également notre structure psychique, nos croyances profondes sur lesquelles nous nous appuyons dans notre vie quotidienne. Si je vous parle de religion, de mort, de racisme, toutes les pensées, idées que vous pourrez avancer sont gérées par l’énergie des reins.

La médecine traditionnelle chinoise ne dissocie pas le corps et l’esprit, les émotions et le fonctionnement organique. L’émotion associée au méridien des Reins, est la peur. Un sentiment de peur va influencer le fonctionnement de ce méridien.

Les tueries perpétuées en plein cœur de Paris, l’état actuel du monde avec ces annonces quotidiennes de massacre ajoutent une touche non négligeable à une tension permanente sur l’énergie des reins. Selon la médecine traditionnelle chinoise, lorsque cette énergie est épuisée, alors nous mourrons. Et je ne puis que faire le lien entre ces évènements qui ont touché à Paris la fine fleur de notre jeunesse et quelques mois après la vague de décès chez les artistes.

Comme vous pouvez le lire dès que l’on parle de cette énergie le sujet est lourd, pesant. Alors respirer un peu d’huile essentielle de Petit grain Bigarade ou de Verveine citronnée nous entrainera vers un peu plus de légèreté, l’arrivée du printemps et la vie qui renait.

Lire la suite