Blog

Boire ! Boire ! Boire !

 

Crédit photo : fotolia

Ce matin ma radio, ne parle que de températures caniculaires, le mot d’ordre des journalistes est on ne peut plus clair : boire, boire, boire. Il faut boire.

La chronique médicale du jour traite d’une pathologie en lien avec le sujet : la colique néphrétique. Ou lorsque des caillots viennent boucher l’urètre donc la voie de communication entre le rein et la vessie. La cause entendue de ce blocage venant d’une hydratation déficiente en ces périodes de canicule ; et donc là encore il faut boire, boire, boire.

Maintenant, imaginez-vous, ce mantra bien présent à l’esprit, accompagner une caravane de bédouins dans la traversée d’un désert ou la température quotidienne est de 50 degré (hélas par les temps qui courent ce voyage est vraiment du domaine de l’imaginaire).

Vous équipez votre véhicule de vos quatre à cinq litres d’eau quotidien et ce multipliée par la durée de votre voyage disons huit jours, il vous faut donc emporter entre 32 et 40 litres d’eau afin de faire face à vos besoins. Comme vous n’aimez pas voyager seul, les deux amis qui vous accompagnent ont les mêmes besoins, le volume d’eau à transporter varie entre 96 et 120 litres d’eau.

Les bédouins qui sont des gens pratiques vous regardent charger vos bouteilles d’eau dans la remorque qu’il vous a fallu louer en urgence. Comme ce sont aussi des gens sympathiques et qu’ils ont pitié de vous, ils vous font cadeau de deux choses : des feuilles de thé et une théière.

Des siècles à arpenter le désert leur ont appris que le thé vert était la boisson la plus hydratante qui soit, nul besoin d’en boire des litres afin de lutter contre la soif. De petites prises répétées tout au long de la journée suffisent à vous hydrater.

Car là est le danger d’un prise immodérée de boisson, faire sur fonctionner vos reins, et lorsque l’on sait que l’énergie des reins en médecine chinoise permet de lutter efficacement contre la fatigue, ne soyez pas étonné si après une journée de canicule et quatre litres ou cinq litres d’eau avalés vous vous sentez plus que fatigué.

Les personnes âgées, source de toute les attentions depuis l’épisode caniculaire de 2003, sont bien entendu concernées par cette sur hydratation. L’énergie des reins chez les personnes âgées est moins abondante qu’elle peut l’être à vingt ans .

Épuiser inutilement cette énergie peut avoir des conséquences dommageables. En d’autres termes si vous avez souscrit un viager, conseillez à votre bénéficiaire de boire cinq litres d’eau par jour on se sait jamais…

Donc un litre d’un bon thé vert à température, ni brulant, ni très sucré (nous ne sommes pas dans le désert) ; ni froid, pris en petites quantités tout au long de la journée doit être amplement suffisant.

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, Jean Pélissier qui nous a fait découvrir les vertus des thés chinois, et la philosophie de la boisson dans son cours de Diététique à L’institut Français de Shiatsu a posté une très intéressante vidéo sur le thème de l’hydratation : Conférence Jean Pelissier