fbpx
 

Blog

Sensei Nakazono

J’ai débuté mes études de Shiatsu en septembre 2004 à l’institut Français de Shiatsu qui est une école crée et dirigée par Michel Odoul.
Dès le premier stage, de pratique, car on débute le cycle d’étude par un stage pratique, un nom est revenu plusieurs fois celui de Sensei Nakazono. Ce qui est assez logique car Mikoto Masahilo Nakazono avait enseigné le Shiatsu à Michel.
Le texte qui suit (ainsi que la photo) sont tirés d’un ouvrage (épuisé) intitulé la Source de la civilisation actuelle.
Je pratique tous les jours le Shiatsu qu’il a enseigné et que Michel Odoul nous a transmis.
Le but de cet article est simplement de lui rendre hommage.

  Au stade ou est parvenue notre civilisation, le ciel, l’eau, la terre sont pollués. Cette pollution est le résultat direct du contenu de notre connaissance et de l’idée fausse et confuse que nous avons de la réalité. Si notre point de vue est confus, notre société ne peut être que chaotique. Aujourd’hui, l’humanité focalise toutes ces énergies sur la satisfaction de ses désirs matériels. Ces désirs en eux-mêmes sont tout à fait naturels, mais la façon dont nous les gratifions est basée sur une certaine forme de connaissance et d’expérience. Cette connaissance et cette expérience sont entièrement détournées du sens juste de l’humain.

Le désir d’origine est parfaitement pur. C’est notre interprétation de ce désir, à travers nos traditions familiales et notre éducation, qui est totalement erronée.

Nous disons : « j’ai faim, je veux manger ». Parfait, mais manger quoi ? La réponse sera dictée par nos habitudes ou par le souvenir d’une expérience agréable. La question de notre santé ou des besoins réels de notre corps à cet instant donné n’intervient pas. Ou plutôt, si elle intervient ce sera uniquement en référence à une théorie de ce qui est « sain ». Cette théorie aura été élaborée par une autre personne, et se basera encore sur les références de notre société. Nous n’avons aucun sens direct de ce que nous devrions manger, choisir, décider à un moment donné.

Si le plaisir individuel détermine nos choix, nous pouvons justifier tous les crimes. Dans cette recherche de confort et du plaisir, nous avons détruit la plus grande partie des ressources naturelles de la terre.

Pour satisfaire nos désirs, nous ne pouvons pourtant que nous référer à notre connaissance : à nos valeurs, à nos priorités. Mais sur quel niveau de conscience se base notre connaissance ?

Les désirs régissent tous les aspects de notre vie. Il y a des désirs physiques et des désirs mentaux ou spirituels, comme il y a cinq sens physiques et cinq sens spirituels. Je reviendrai sur cette question, mais je voudrais déjà énoncer clairement ceci : pour satisfaire les désirs des deux côtés de notre capacité (le côté physique et le côté spirituel), nous nous référons à notre connaissance. Si cette connaissance est confuse, comme le sont tous les aspects de note société actuelle, notre action ne sera pas juste.

Il y a très longtemps, nos ancêtres ont perfectionné un principe de vérité, en harmonie parfaite avec les lois de la vie elle-même. Je crois que le temps est venu pour nous de retrouver cette voie.

Je ne sais pas combien ce livre pourra aider ceux qui souffrent dans notre société. Jusqu’ici, je me contentais de mon étude et de ma pratique. J’ai longtemps travaillé et longtemps souffert avant de commencer à saisir la signification du Principe de Kototama, avant de pouvoir comparer ce point de vue avec lui de la civilisation actuelle, la société est allée trop loin, et je dois essayer d’écrire ce que je sais. Ce livre parle de la recherche de la source de la vie, et de la façon de remonter à l’origine de notre civilisation.

Pour ces raisons, et parce que l’esprit de nos ancêtres m’ordonne de la faire, j’ai décidé aujourd’hui d’écrire ce livre.

Nous sommes le 24 décembre, veille de Noël de l’année 1983, Santa Fé au Nouveau Mexique. M.M. NAKAZONO


Pour aller plus loin :

Sur Internet :

Et quelques Livres :


1 Comment

  1. Anthonyblore

    are birth control pills safe http://candelacontrols.com/js/tadalista-20.html warfarin drug interactions chart

Votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.